Close

7 octobre 2015

Benoît Faucher: « Il y a plein de gens qui font des projets en réalité !»

En marge de la conférence sur la laïcité et le vivre ensemble organisée par le Conseil de Développement de la Rochelle le 2 octobre 2015 à la maison de l’Etudiant de l’Université de la Rochelle, Nicolas Oppenot a prolongé le débat avec Benoît Faucher., professeur agrégé de musique.

Quelles sont les clés selon vous pour réussir le genre d’action que vous avez réalisée autour de la musique classique et pour faire qu’elles se multiplient ailleurs ?
Pour réussir une action, il faut y croire et être convaincu que c’est ça qui peut être porteur de belles solutions pour partager un vivre ensemble. Il faut créer les conditions pour que cela soit possible. C’est à dire que cela ne se fait pas du jour au lendemain mais dans la construction. Il faut un lien de confiance entre la communauté éducative, les enfants dans les quartiers, les politiques locaux parce que cela demande beaucoup de besoins multiples, humains et matériels. Cela se construit donc à moyen terme. Il faut de l’énergie, tout simplement !
Est ce que cela doit se multiplier ? Je ne sais pas. Si cela doit se théoriser, je ne sais pas si cela conserve le sens initial. Il y a plein de gens qui font des projets en réalité. Peut être que cela doit rester quelque chose de local. Cela peut être multiplié mais toujours en local. Il faut compter sur les forces vives, il y en a tellement dans l’Éducation Nationale.
Comme je suis formateur, je vois bien l’état des établissements, il se passe des choses.
Mais les projets n’ont pas tous besoin de visibilité comme le mien. Ce qui compte, c’est que les jeunes participent à un projet et le partagent. Avec un concert in fine, ils s’impliquent et se responsabilisent. Il faut que ce soit un projet au minimum agréable et valorisant.

Envie de commenter, de réagir, d’apporter une illustration ou un propos qui prolongerait le débat ? N’hésitez pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *