5 avril 2017

Lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle

La Coordination Nationale des Conseils de développement a fait parvenir aux candidats à l’élection présidentielle une lettre ouverte pour leur proposer d’ouvrir un chantier de réflexion avec les Conseils de développement.

Dans cette lettre ouverte, nous sollicitons les candidats pour ouvrir un processus d’intelligence collective, sur les sujets qui nous animent :

1.    Renforcer l’éducation à la citoyenneté
Développer une culture politique de la participation dès l’école – prise de parole, esprit critique, collaboration,… – et revaloriser l’éthique de la citoyenneté auprès de tous, notamment les jeunes.

2.    Soutenir les instances de démocratie participative
Faire grandir en compétence et en qualité les instances de démocratie participative (Conseils de développement, Conseils de quartier, Conseils citoyens, CESER) et initiatives citoyennes (dispositifs participatifs, budgets participatifs,…) : développer la formation des membres, encourager le dialogue avec les élus, apporter un soutien au niveau national,…

3.    Améliorer la qualité démocratique
Développer les pratiques de travail en intelligence collective entre les élus et la société civile pour favoriser l’exercice continu et interactif de la démocratie

4.    Faciliter le développement de projets expérimentaux dans les territoires

5.    Créer une Mission de l’innovation citoyenne et de la qualité démocratique
Animer la mobilisation collective des services de l’Etat, des élus, des instances de démocratie participative, et des acteurs de la société civile pour faciliter les expérimentations, décloisonner les acteurs, encourager de nouvelles formes de participation,…

6.    Redéfinir les modes de désignation des représentants au niveau des EPCI pour assurer que les enjeux et les projets de chaque territoire fassent l’objet d’un débat et d’un choix démocratique

7.    Doter les instances de participation de moyens leur permettant de conduire leur mission
Créer un fonds de soutien, redéployer la réserve parlementaire,…

Téléchargez la lettre ouverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *