20 septembre 2017

Les pôles métropolitains, accélérateurs de coopérations territoriales

Le réseau des pôles métropolitains, qui réunit partenaires institutionnels, associatifs et thématiques, publie un ouvrage collectif auquel la Coordination Nationale des Conseils de développement a contribué. Portée collectivement par la FNAU, France Urbaine et le réseau des pôles métropolitains, cette publication met en perspective la diversité d’actions de ces pôles.

L’ouvrage sera présenté lors du colloque national « vers une nouvelle alliance des territoires urbain, périurbain, rural : dialoguer, expérimenter et agir ensemble » organisé le 20 octobre à Nantes par le Pôle métropolitain Loire Bretagne.

Amenés à évoluer avec la loi sur les régions, les 17 pôles métropolitains du territoire français doivent mettre en place une nouvelle forme de coopération interterritoriale, intégrant les anciens modus operandi pour mieux les dépasser. Accueillant les pôles métropolitains «nouvelle génération», ils doivent répondre aux défis posés par l’implication de la société civile (via les Conseils de développement), les relations interpôles et le transfrontalier. Mais au-delà des problématiques techniques et administratives, l’avenir des pôles métropolitains se joue également sur le plan politique. Une vaste étude des pôles métropolitains et une analyse servie par les acteurs de l’interterritorialité (débats, bilans…) pour comprendre la réorganisation territoriale de la France du XXIe siècle.

Éditions Gallimard Alternatives – collection Points FNAU –  160 pages / 29€
Distribution par la FNAU

Notre contribution sur la société civile et les Conseils de développement démontre une diversité d’approches et une grande diversité de situations selon les contextes locaux. Dans un paysage institutionnel mouvant et encore fragmenté à l’échelle des bassins de vie, les pôles métropolitains constituent une opportunité pour développer le dialogue inter-territorial et les coopérations entre collectivités, d’autant plus riche que sera associée dès l’amont la société civile. Des instances participatives telles que les Conseils de développement peuvent y contribuer de manière constructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *