9 août 2018

Le Conseil de développement de l’Eurométropole de Strasbourg a été saisi parle Président de l’Eurométropole fin 2016 autour de la question du bien-être.

Quels progrès sociétaux attendus pour le territoire métropolitain transfrontalier ? Quelle définition du bien-être et de la qualité de vie ?

La contribution demandée devait également porter une attention particulière à la méthode, en privilégiant la coconstruction avec les parties prenantes principales du territoire.

Le Conseil de développement a choisi d’interroger les habitants à travers un questionnaire mis en ligne en septembre et octobre 2017. Les résultats de la consultation organisée par le Conseil ( 3 330 réponses apportées) vont contribuer à dessiner les contours de l’agglomération rêvée par les habitants d’ici 2030 et à donner une définition des composantes du bien-être et de la qualité de vie sur le territoire métropolitain transfrontalier. Des indicateurs de progrès en matière de bien-être permettront de suivre l’évolution attendue.

Un premier travail a été restitué en avril-mai 2018, proposant une « photographie » des réponses, le Conseil de développement se posant en simple « porte-parole ». La proximité, la vie personnelle et quotidienne, et l’environnement apparaissent en fils rouges des réponses apportées par les participants.

Les premiers indicateurs proposés pour illustrer les attentes des répondants accompagnent le volume 1, qui sera suivi fin 2018 d’un second, présentant une analyse plus approfondie élaborée avec les acteurs locaux, assortie de préconisations et de la livraison d’un indicateur global du bien-être métropolitain transfrontalier.

Télécharger la contribution

Page du Conseil de développement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *