Close

9 avril 2019

« Rencontroverse » démocratie, citoyenneté, intercommunalité, proximité

Le Conseil de développement de Grenoble-Alpes Métropole, en partenariat avec la CNCD, a organisé un atelier dans le cadre des 3èmes Rencontres de la Participation, le 13 mars à Grenoble :  « Démocratie, Citoyenneté, Intercommunalité, Proximité ».

Après la présentation des résultats d’un micro-trottoir organisé par des membres du Conseil de développement de Grenoble-Alpes Métropole sur le parvis de la gare de Grenoble pour questionner sur la démocratie et la citoyenneté, 3 Conseils de développement ont présenté leurs travaux en lien avec la thématique. L’atelier s’est poursuivi autour d’une réflexion sur les points faibles des instances telles que les Conseils de développement et les axes de progrès.

Deux chercheurs et enseignants en droit public de la Faculté de droit de Grenoble – Centre de recherches juridiques ont ensuite dressé un panorama de l’organisation territoriale française, afin d’ouvrir une réflexion sur les pistes d’évolution.

Un Micro-trottoir en prélude à la Rencontroverse

Les membres du Conseil de développement de Grenoble-Alpes Métropole ont souhaité aller à la rencontre des gens dans l’espace public,  pour les interroger à partir de questions simples, non provocantes, destinées à amorcer une conversation.

Durant 2h les 11 et 12 mars matin, des membres du Conseil de développement ont investi le parvis de la gare de Grenoble, lieu multimodal entre une station de tram, la gare ferroviaire et la gare routière.

45 personnes ont accepté de jouer le jeu et d’entrer dans des échanges plus au moins long, ce qui permet aux membres du Conseil de développement de dresser quelques constats. L’organisation politique et sociale française reste mal connue et mal comprise.  La vie publique et l’organisation politique sont complexes et vécue comme trop compliquées pour s’y intéresser et s’y engager. L’engagement citoyen est perçu comme un don à la société, qu’il serait regrettable de gaspiller.

De ces échanges émergent une proposition : réinventer des formes d’éducation civique et populaire, ce qui peut constituer une piste de travail pour les Conseils de développement.

Généraliser la participation citoyenne : les incontournables rappelés par les Conseils de développement

Expériences présentées par les Conseils de développement

Le Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest a présenté ses travaux sur la rade de Brest. En 2015, le Conseil de développement a décidé de créer un groupe de travail sur la base d’un constat. La Rade de Brest existe géographiquement, mais n’a pas d’existence administrative « territoriale ». Ce territoire de 180 km2 et d’espaces littoraux, bien qu’extrêmement riche et diversifié, a fait l’objet de nombreuses études mais n’a jamais été ni analysé, ni valorisé, ni promu, de façon globale. D’où un questionnement : cet espace peut-il être considéré comme un territoire à part entière (le 8eme du Pays de Brest) ? Doit-il être intégré en tant que tel à la stratégie du territoire ? Doit-il faire l’objet d’une gouvernance spécifique ? Outre l’audition d’acteurs et d’experts de ce territoire, le Conseil de développement a fait appel à l’Université de Bretagne Occidentale et à l’ADEUPa de Brest-Bretagne afin de compléter ses réflexions par une enquête et une analyse cartographique et bibliographique.

Pour aller plus loin : http://www.conseil-developpement-brest.fr/les-travaux/radebrest.html

Le Conseil de développement de Sète Agglopôle Méditerranée a apporté sa contribution au projet de territoire. Après l’organisation de rencontres dans les 14 communes, associant le Président de Sète Agglopôle Méditerranée, le Président du Conseil de développement et les différents conseillers municipaux pour les interroger sur leur vision du territoire en  2030, un groupe de travail associant élus non communautaires et membres du Conseil de développement a été constitué. Avec l’intervention de Sonia Lavadinho, le groupe de travail a fait émerger les grandes thématiques à approfondir. Après un an de travail, le projet de territoire a été approuvé par le Conseil communautaire le 20 décembre 2018.

Pour aller plus loin :
Présentation du projet de territoire
Dossier du magazine Notre Agglopôle mars/avril 2019

Le Conseil de développement du Pays Voironnais a présenté son travail en autosaisine sur le projet de territoire.

Réflexion autour des points faibles repérés

Panorama de l’organisation territoriale française

Rencontroverse Interco Bel Morio-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *