Close

6 décembre 2019

Bilan de la mission de tiers garant du Conseil de développement d’Erdre & Gesvres

la Communauté de communes  d’Erdre & Gesvres a demandé au Conseil de développement d’observer de manière critique et sincère le processus de participation du public dans l’élaboration de sa nouvelle stratégie de Développement durable.
De mars à décembre 2018 , trois membres du Conseil de développement se sont lancés dans cette expérience inédite.

Préconisations du Conseil de développement :

Sur un processus de participation dans un cadre contrait :

  • Communication : la prévoir en amont, pendant et après. Veiller à une information en continu en utilisant tous les médias à disposition de la collectivité. Les habitants se mobiliseront s’ils sont bien informés.
  • Mobilisation : prendre en compte les statuts des citoyens et organiser la mobilisation en fonction de cela. Les citoyens sont actifs ou non actifs (jeunes, retraités, actifs, chômeurs, non actifs). Ils sont disponibles à des moments différents. Pourquoi sur une même thématique ne pas s’adresser à eux en leur proposant des réunions dans la journée, le soir, le samedi etc…. Il faut donc inventer des formes de participation nouvelles, par exemple des mini-forum dans des pôles réunissant plusieurs thématiques. Bien en amont, les habitants volontaires  devraient être associés au processus de participation pour réfléchir avec la collectivité sur l’organisation de la participation.
  • Déroulement des ateliers : favoriser la connaissance des participants systématiquement. Diversifier encore plus les méthodes d’animation. Trouver un ratio de participation équitable dans les ateliers (professionnels /habitants /élus /partenaires extérieurs)
  • Une culture de la participation à développer. La collectivité, si elle a conscience de l’importance de participation, ne l’inscrit pas suffisamment dans la conduite de ce projet. Le conseil de développement devrait être associé très tôt au processus de participation, lors de la phase de l’élaboration du projet et tout au long du processus. Un Tiers garant devrait être nommé dès le début du processus de participation.

Sur la mise en œuvre de la stratégie développement durable :

  • Placer l’habitant au cœur des actions. Penser à mobiliser TOUS les habitants sur la suite de ce projet. Inventer des modalités de participation des habitants adaptée à l’action et aux différents types d’habitants. Créer une boite à outils créative d’animation.
  • Communiquer. FAIRE SAVOIR ce qui est fait, mettre en beauté, en lumière, pour susciter de l’intérêt et contribuer à la reconnaissance des participants. Trouver les médias et réseaux sociaux les plus appropriés pour cela.
  • Créer les conditions de la participation. Susciter de l’intérêt. Être et agir dans un rapport gagnant/ gagnant. Reconnaitre le rôle d’expertise de l’habitant et sa capacité d’agir. Donner les moyens aux habitants de faire émerger leurs actions. Accepter que le temps des habitants soit différent de celui des élus. Laisser tomber la culture du résultat : la participation, l’accompagnement des habitants, la reconnaissance, l’interconnaissance est aussi importante que le résultat proprement dit.

Téléchargez le bilan (décembre 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *