Close

11 décembre 2019

Avis du Conseil de développement sur les PLUI des communautés de communes

Le Conseil de développement de la Métropole et du Pays de Brest a été saisi par les élus des communautés de communes du Pays des Abers, de la Presqu’île de Crozon – Aulne maritime et de Landerneau-Daoulas pour émettre un avis sur leur plan local d’urbanisme (PLUi).

PLUi de la communauté de communes du Pays des Abers

Dès 2017, la communauté de communes du Pays des Abers a souhaité consulter le Conseil de développement sur l’élaboration de son Plan d’Urbanisme Intercommunal en partageant le diagnostic de la communauté et son projet d’aménagement et de développement durable.

Arivée au terme de ses réflexions, la communauté a saisi le Conseil de développement pour avis sur le PLUi arrêté en 2019.

Consulter l’avis

PLUi de la communauté de communes Presqu’île de Crozon – Aulne maritime

La Commission Aménagement et Développement Durable et les membres du collège territorial du Conseil de Développement ont pris connaissance du projet de plan local d’urbanisme intercommunal de la communauté de communes de la Presqu’île de Crozon –Aulne maritime.

La communauté de communes a souhaité associer le Conseil de développement aux grandes étapes de l’élaboration de son projet, notamment celle du projet d’aménagement et de développement durable ainsi que lors d’une rencontre avec les personnes publiques associées.

Consulter l’avis

PLUi de la communauté de communes Landerneau-Daoulas

Les membres du collège territorial de la communauté de communes du Pays de Landerneau Daoulas et de la commission Aménagement et Développement Durable Conseil de développement ont rencontré les élus et services de la communauté afin de prendre connaissance et d’échanger sur le projet de Plan Local d’Urbanisme intercommunal du Pays de Landerneau-Daoulas.

Après délibération en interne, le Conseil a émis un avis favorable sur de Plan, considérant que :

  • Le PLUi de la communauté de communes du Pays de Landerneau-Daoulas est ambitieux en termes de consommation d’espace, car son projet vise une consommation inférieure aux objectifs du SCoT ;
  • Les objectifs de construction de logements et de densité sont compatibles avec le ScoT et une servitude de mixité sociale est mise en place.
  • L’objectif de développement économique s’appuie sur une moindre consommation d’espaces et un équilibre du territoire communautaire,
  • Les objectifs environnementaux sont particulièrement pris en compte

Consulter l’avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *