Close

21 juillet 2020

Quelles alliances des territoires ruraux et urbains en Nouvelle Aquitaine ?

Les conseils de développement de la région Nouvelle Aquitaine* ont constitué en 2018 une coordination régionale pour partager leurs expériences et construire une vision commune sur l’avenir des territoires néo-aquitains.

Pour cette première autosaisine, le thème rural-urbain est apparu comme une évidence à l’heure des nouvelles résiliences à faire émerger.

Téléchargez la synthèse

Une méthode collaborative

La démarche des conseils de développement de Nouvelle Aquitaine repose sur :
– Une enquête commune en ligne (mars juin 2019) : près de 1300 réponses
– Un traitement des résultats quantitatifs et qualitatifs : données et expressions (cf. verbatim à suivre)
– Des éclairages extérieurs : rapports nationaux,
-Une analyse collective avec acteurs·trices et citoyen·nes grâce à une vingtaine de réunions (500 participants), dont 5 au niveau régional à
Bayonne, Bordeaux, Cognac, Angoulême et La Rochelle
– Une écriture collective d’un rapport et d’une synthèse.

Principaux enjeux identifiés

1er enjeu : les femmes en première ligne ?

Dans les réponses au questionnaire, les femmes relatent leurs difficultés spécifiques dans l’accès à l’emploi et aux services. Majoritairement en charge des enfants, des personnes âgées ou en situation de handicap, elles recherchent d es solutions pratiques pour résoudre les problèmes de la vie quotidienne

2ème enjeu : une ville attractive pour les plus âgés et repoussoir pour de plus en plus de jeunes

La ville apparaît attractive pour les p lus de 65 ans par nécessité (santé, isolement,mobilité) et repoussoir pour une partie des jeunes adultes (pollution, nuisance, accès à la propriété) même si les études et l’emploi les fixent durablement en ville.

3ème enjeu : solitude urbaine et isolement rural

La ville maximise les relations sociales dit on, mais une part importante des citadin·es n’en profitent pas ou peu. Qu’en est il à la campagne ? Quelles sont les conditions nécessaires pour éviter l’isolement des personnes âgées ? Et pour le s jeunes sans emploi , les familles monoparentales ?

4ème enjeu des paradoxes ville/campagne sur l’alimentation

L’alimentation est un marqueur de l’imaginaire rural : agriculture locale, commerces de proximité, marchés sont les signes du bien vivre , autrefois attachés au monde rural, mais est ce encore le cas ? Quelle économie pour faire vivre le monde rural ?

5ème enjeu : pollution et nuisances : pas qu’urbaines

Pollution et nuisances, quel est le meilleur endroit pour vivre : la ville bruyante, dangereuse, fatigante, encombrée ; la campagne et ses bruits de tracteurs, ses pesticides, ses longs trajets pour se rendre au travail ?

6ème enjeu :  le rural, un territoire idéalisé ?

Famille, enfance, patrimoine, solidarité semblent attachés à la campagne comme lieu refuge, mais est ce encore le cas ? Dans quels endroits, dans quel contexte ?

Téléchargez le rapport complet

Pour aller plus loin :

La fin de la dichotomie urbain/rural ? – Mediabask, 20/07/20

Vivre son GrandAngoulême : ensemble pour un Territoire unique aux multiples richesses !”

Rural-urbain : réinventons nos territoires – CDPB

* Liste des conseils de développement qui ont partic/ipé à la contribution : ELAN Haute Vienne, Limoges, La Rochelle, Grand Cognac, PETR Ouest Charentes, Rochefort Océan, Royan Atlantique, Aunis, Haut Val de Sèvre, Grand Poitiers, Grand Angoulême, Saintes, Grand Bergeracois, Périgord Vert, Bordeaux Métropole, Grand Libournais, Val de Garonne, Adour Landes Océanes, Pays Basque, Pays du Béarn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *