Qui sommes nous ?

Interlocutrice de référence sur la citoyenneté, la Coordination Nationale des Conseils de Développement est un acteur majeur dans le paysage républicain, porteuse des valeurs fondamentales pour le bien vivre ensemble.


La CNCD fédère les Conseils de Développement de tous les territoires – pays, PETR, agglomération, communauté urbaine ou métropole. Riche de cette pluralité, elle porte l’ambition partagée d’une démocratie participative et territoriale auprès des institutions publiques, politiques, associatives et des réseaux de réflexion.

Elle offre et anime pour les Conseils de développement un espace d’échanges de bonnes pratiques et de réflexions. Le partage des expériences et la mise en commun des idées nourrissent une production fédérée qui contribue à un rayonnement national d’une démocratie participative territoriale.

La CNCD est dirigée par un Conseil d’Administration composé de 23 membres élus en Assemblée Générale, un Bureau de 9 membres est chargé de mettre en œuvre les orientations décidées.

Yves Londechamp, Vice-Président du Conseil de développement de Saint-Quentin-en-Yvelines et Dominique Valck, Président du Conseil de développement de la Métropole de Nancy président l’association.

La coordination est assurée par Alexandra Vidal, chargée de mission.

Cliquez ci-dessous sur les liens pour lire les textes fondateurs

Charte de la Coordination Nationale des Conseils de développement

Le manifeste de la Coordination nationale : 13 propositions pour développer la démocratie participative territoriale – 15-16/1/2004

Vous souhaitez nous rejoindre ?

La démarche d’adhésion est simple : envoyez-nous une lettre de demande d’adhésion signée par le ou la Président-e du Conseil de développement.

par voie électronique ou postale :
Coordination Nationale des Conseils de développement
22 rue Joubert
75009 Paris

Vous pouvez également nous joindre par téléphone au 01 40 41 42 13.

Le budget de la Coordination Nationale des Conseils de Développement est composé quasi exclusivement des contributions financières des Conseils de Développement. Par souci d’équité, le principe de définition du montant annuel de financement de chaque Conseil de Développement est fondé, d’une part, sur un critère démographique et, d’autre part, sur un critère de statut et de moyens du Conseil de Développement.